fbpx

Entre 30% et 70% des ambassadeurs abonnés au programme d’employee advocacy de nos clients se connectent uniquement pour prendre connaissance des informations et non pour les publier.

Quelle surprise de découvrir qu’une plateforme qui a été conçue pour aider les collaborateurs à devenir des ambassadeurs sur les réseaux sociaux est aussi un espace d’information interne.

Afin de comprendre cette convergence d’intérêts entre le programme ambassadeur et la communication interne, il suffit d’observer comment fonctionne le déploiement et la réussite d’un tel programme.

Le programme Ambassadeur a besoin de la Com’Interne

De fait, un programme ambassadeur va s’appuyer sur une campagne de communication interne pour évangéliser, recruter, former, informer et réengager les ambassadeurs du programme.

Cette campagne sera portée par de l’emailing, des publications sur l’intranet ou autre réseau social d’entreprise. Il y aura peut-être des réunions d’information et certainement des formations ainsi que des petits challenges entre collaborateurs.

Donc de fait le programme ambassadeur va s’inscrire dans un plan de communication interne.

Mais ce programme ambassadeur est en réalité un programme au service des collaborateurs et de leur visibilité. Même si l’entreprise ne cachera pas que c’est aussi dans l’intérêt général du projet d’entreprise que la démarche ambassadeurs est lancée, cela reste avant tout un programme d’engagement des collaborateurs autour de leur propre notoriété.

Et le contenu ?

De plus, pour que le programme ambassadeur fonctionne, il faut avant tout des contenus sympas que les ambassadeurs aient envie de partager sur les réseaux.

Là encore la communication interne aura un rôle important pour le programme en apportant certaines informations clés sur la vie de l’entreprise, les projets gagnés, la RSE ou les actions sociales et solidaires de l’entreprise.

Nous le voyons en ce moment en pleine crise du Covid-19, les plateformes ambassadeurs servent à la fois à informer les collaborateurs avec les consignes d’hygiène interne qui ne sont pas partageables.

Mais elles permettent aussi de fournir aux ambassadeurs des informations sur les mesures de solidarité que l’entreprise peut mettre en place ou fournir des conseils que les collaborateurs pourront aussi partager sur leurs réseaux sociaux.

La Com’Interne a besoin du programme ambassadeurs

C’est justement quand la communication interne réalise que bon nombre des informations qu’elle souhaite partager aux collaborateurs sont en fait aussi des informations utiles au programme ambassadeurs, que le cercle vertueux se met en place.

Quand les contenus sur une nomination, une action RSE, de nouveaux services internes ou tout simplement des infos sur la vie de l’entreprise commencent à devenir des contenus partagés sur les réseaux des collaborateurs, c’est le programme ambassadeur qui se met au service de la Com’Interne.

Les ambassadeurs vont ainsi donner de la valeur à cette information en la publiant.

Ils vont peut-être même toucher des personnes de l’entreprise via leurs réseaux sociaux personnels, et là l’info “interne” leur sera parvenu par un réseau “externe”.

Mais avant même d’imaginer que les collaborateurs s’informent les uns les autres via les réseaux sociaux, le fait que les contenus de la Com’Interne soient présents et potentiellement partageables sur la plateforme :

  • Cela génère un point de visibilité supplémentaire pour la Com’Interne
  • Les contenus prennent de la valeur du fait qu’ils peuvent être partagés

La plateforme d’employee advocacy devient ainsi un nouveau média pour la Com’Interne.

Et parfois, comme nous l’avons vu pour la crise du Covid-19, les fonctions de “Push notification” sur les smartphones peuvent servir à propulser les messages jusque dans les poches des collaborateurs.

Le mélange de contenus est apprécié par les collaborateurs

L’autre intérêt croisé du programme ambassadeur et de la Com’Interne c’est de construire un mix d’informations qui aura plus d’audience et d’attention qu’un flux de contenus mono-sujet.

Le programme ambassadeur pour bien fonctionner devra proposer aux ambassadeurs des contenus variés qui leurs donnent envie de partager. Et les contenus de Com’Interne apporteront aux contenus de veille métier, veille marché ou expertises une diversité agréable qui donnera plus de choix aux ambassadeurs.

Réciproquement, la Com’Interne qui cherche tout le temps des stratégies pour capter l’attention des collaborateurs trouve dans la plateforme d’advocacy une nouvelle stratégie pour :

  • Placer l’information interne au milieu d’un nouveau flux d’information.
  • Présenter l’information interne comme un info utile à l’influence des collaborateurs.

Les ambassadeurs deviennent contributeurs

De plus la plateforme qui porte le programme ambassadeur peut proposer aux collaborateurs de suggérer leurs propres contenus.

Cette fonctionnalité permet à la Com’Interne de faire remonter des infos terrain qui lui permettront de créer des contenus sur la vie de l’entreprise sur le terrain.

Ces contenus pourront ensuite être mis en forme par la Com’Interne et mis à disposition de tous via la plateforme d’employee advocacy.

Cela permet de créer encore plus de lien entre les collaborateurs et la Com’Interne.

Cela permet d’impliquer tout le monde dans le processus de Com’Interne.

Le programme ambassadeur tableau de bord de la Com’Interne

La plateforme d’employee advocacy est aussi un merveilleux outil de mesure d’attention.

Elle va fournir de précieux indicateurs sur :

  • Le nombre de personnes qui se sont connecté sur une période.
  • Le nombre de personnes qui auront vraiment lu un contenu.
  • Le nombre de partages par réseaux sociaux.
  • Le nombre de clics que ces contenus ont obtenus sur les réseaux.

Mais en plus, les contenus étant classés par thématiques il sera possible de savoir quels sont les sujets qui intéressent les collaborateurs ou pas.

De la même façon des analyses sur les groupes d’utilisateurs permettront de savoir quels groupes s’intéressent à quels sujets ? 

Alexandre DurainAu plaisir de poursuivre la discussion
sur Linkedin ou en privé.

Alexandre Durain

Suivez les commentaires et discussions Linkedin autour de cet articles.

Articles précédents : 

Prochains articles :