Si l’Employee Advocacy a pour vocation première de démultiplier votre visibilité sur le web en faisant de vos collaborateurs des ambassadeurs de votre entreprise et des relais de votre communication, il a d’autres répercussions.
Un programme d’engagement des collaborateurs réussi c’est une démultiplication du reach de vos publications, une augmentation du trafic sur votre site web, une meilleure visibilité de votre marque et une e-réputation améliorée, des leads générés, un meilleur taux de transformation, une amélioration de l’expérience client et un renforcement de la communication interne et externe avec des collaborateurs valorisés.

Vos ambassadeurs sont des collaborateurs épanouis qui ont de meilleurs résultats

Lorsque vos collaborateurs endossent le rôle d’ambassadeurs ils développent leur engagement et deviennent porte-parole de la marque. Cela a une influence sur le climat social et améliore l’expérience client.

L’utilisation des médias sociaux sur le lieu de travail favorise la productivité et la fidélité des employés, comme l’ont démontré plusieurs études dont celle menée par Warck School of Business. Pour les amener à partager vos contenus et à s’impliquer dans votre programme d’Advocacy, pensez à la gamification et aux récompenses même symboliques qui vont motiver les collègues entre eux.

Enfin faire régner un bon climat social peut participer au succès de votre marque sur les réseaux sociaux. Dans le palmarès des entreprises dans lesquelles il est le plus agréable de travailler, on retrouve d’ailleurs des entreprises performantes dans ce domaine.

Tout cela fonctionne si et seulement si ce rôle d’ambassadeur est une démarche volontaire de la part des collaborateurs

Le salarié doit être volontaire pour participer au programme d’Employee Advocacy et ne doit en aucun cas le percevoir comme une contrainte. Les avantages personnels qu’il en retire doivent lui apparaître clairement, qu’il s’agisse des avantages apportés par la gamification inclue dans la plateforme d’Advocacy Marketing ou des avantages qu’il en retire en matière de personal branding, d’e-réputation et d’employabilité.

Employee Advocacy et gamification

Pour challenger et impliquer les collaborateurs en remportant leur adhésion au programme d’Advocacy Marketing, ce dernier peut intégrer un système de gamification. Les collaborateurs pourront ainsi gagner des points en fonction de leur implication. Un classement des ambassadeurs les plus actifs est alors réalisé et ces-derniers sont récompensés par des dotations variées : Un mug, des places de match pour une rencontre sportive…

Employee Advocacy et sondage en entreprise

Une plateforme d’Employee Advocacy est aussi un outil qui permet d’interroger les salariés en créant des sondages sur les sujets dans lesquels l’entreprise pourrait s’engager. De manière naturelle et grâce à une catégorisation de vos contenus pas thématiques vous allez pouvoir identifier des tendances des contenus les plus partagés et ceux qui génèrent le plus d’engagement.

Employee Advocacy et personal branding

L’Employee Advocacy permet au collaborateur de développer sa e-réputation et sa marque personnelle sur les réseaux sociaux en partageant un contenu de qualité qui le fera apparaître comme expert de son domaine.

Sur une plateforme d’Advocacy orientée vers le personal branding, le collaborateur peut partager les contenus qui sont disponibles en personnalisant les commentaires les accompagnant dans leur publication. Il peut aussi proposer de nouveaux contenus à son tour sur la plateforme.

Ainsi, choisir de mettre en place une stratégie d’Employee Advocacy qui fonctionne c’est s’engager dans un projet d’entreprise qui engage tous les collaborateurs, dirigeants compris.

Réagir à cet article

[contactSellsy id=1]