Cette semaine, nous avons interrogé Carole Ballereau, en charge des programmes ambassadeurs chez Change Factory pour avoir sa vision sur le sujet.

Lancer un programme d’Employee Advocacy c’est bien, le cadrer correctement c’est mieux et les questions habituelles sont :

  • Quel est mon objectif ?
  • Qui est ma population cible ?
  • Quel est le message que je souhaite faire passer ?
  • Quelles sont mes ressources ?

Alors cette semaine j’invite Carole à répondre à quelques questions pour nous éclairer.

Pourquoi lancer un programme d’Employee Advocacy ?

Il est tout d’abord important de se demander quel est le but attendu de ce programme dans votre entreprise : est-ce un objectif business (social selling) ? Un objectif communication pour augmenter la portée et l’impact de la marque sur les réseaux sociaux ? Un objectif RH pour valoriser la marque employeur et le recrutement ? Ou un mix des trois ?

Définir votre objectif vous permettra de mieux cadrer et orienter votre programme afin d’aboutir aux résultats attendus.

Quelle est votre définition de l’Employee Advocacy ?

S’accorder sur ce qu’est l’Employee Advocacy est essentiel. Cela évitera des déconvenues sur les attentes et / ou les résultats obtenus. D’ailleurs, il est essentiel que la démarche social media soit déjà bien installée au moins au niveau corporate. Cela donnera un cadre et assurera une première source de contenus pour les futurs collaborateurs du programme.

Quelles cibles sont concernées par le programme ambassadeur ?

On parle ici de cible interne : qui vont être vos ambassadeurs ? Il est important d’embarquer dès le début le top management. Cela permet d’asseoir la crédibilité du programme. Identifiez ensuite à la fois l’étendue de la population (50, 100, 500 personnes), et les métiers (marketing, commerce, RH, IT, etc.), afin de définir qui sera le plus à même de vous amener vers les résultats attendus.

Comment animer un programme ?

Quelle équipe sera en charge du programme : communication externe ou recrutement et marque employeur ? Comment va s’articuler la phase pilote (entre 3 et 6 mois), puis le REX du pilote et selon les résultats, la phase de déploiement ? Quelles actions déjà récurrentes ou à venir peuvent soutenir le programme ?

Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver, c’est pourquoi suivre une formation adaptée pourra vous aider à formaliser votre programme et à transformer vos collaborateurs en ambassadeurs d’entreprise !

Comment gérer les contenus ?

L’usage d’une plateforme dédiée facilitera l’activité de centralisation du contenu, mais également de modération et permettra de suivre plus facilement les indicateurs clés de performance du programme, qui seront forcément fortement liés à vos objectifs.

Un bon outil doit vous permettre de mesurer les indicateurs suivants : satisfaction des collaborateurs ambassadeurs, portée des messages, équivalent Paid media, montée en compétence sur LinkedIn, etc.

Pour aller plus loin

Contactez directement Carole directement sur Linkedin ou sur Twitter 👩🏽‍💻